• La dépression me fait peur

    La dépression me fait peur
    @Crédit Photo 

    Parfois je me dis comment j'aurai fait si je n'avais pas rencontré l'amoureux. Même si nous ne vivons pas ensemble, je sais qu'il est là un peu loin mais il est là. Pendant notre pause déjeuner on s’écrit, les soirs on s'écrit et certains soirs on se téléphone, les week-end et vacances on les passe ensemble. Je ne suis pas seule.

    Je suis persuadée que je n'aurai pas eu ce peps, ce dynamisme que j'ai avec lui.  Je reste convaincu que j'aurai eu des phases de dépression.
    Est ce que je serai arrivée à demander de l'aide psychologique ? Je pense que oui, car la dépression me fait peur.

    S'il ne ferait pas partie de ma vie, je pense que les week-end et les semaines auraient été longue et les jours sans Minipuce auraient été plus difficile à accepter. Au bout de 5 ans, j'ai toujours du mal à me faire à cette séparation, quand elle part chez son papa j'ai toujours un pincement au cœur, mais c'est importante pour elle comme pour moi qu'elle passe du temps avec lui.
    Cette absence est  surtout difficile en période hivernale où l'on sort moins, où la nuit tombe plus tôt. Même si les semaines sans elle passent vites, je m'occupe l'esprit et je sais que c'est momentané que le week-end je retrouve l'amoureux.


    J'ai eu une petite phase de dépression qu'en j'ai découvert le pot aux roses pendant ma grossesse et je n'ai pas du tout envie de revivre cela. Je dormais tout le temps, je pleurais, je  restais dans le noir sans bruit, sans voir personne c'était facile en plus car ma famille n'habite pas vers chez moi et mes amis j'en avais peu c'était beaucoup des connaissances en commun et on sait qu'en cas de séparation dans un couple, les amitiés changent.

    Si je dois retraverser un jour une période de déprime, j'irais cette fois, consulter un psychologue car je ne suis plus toute seule, je dois penser à Minipuce.

    La dépression me fait peur

     

     

    Enregistrer

    « Ma lunch box préféré : Salade and the go de chez TupperwareOn continue la customisation des bodies pour l'opération #Weloveprema »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Jeudi 19 Mai 2016 à 13:14

    on ne sait jamais comment on se comportera face à une situation, entre la théorie et la pratique, il y a un écart parfois un fossé mais il est clair qu'en cas de mal-être, il est vital de trouver du soutien

      • Jeudi 19 Mai 2016 à 13:26

        oui l'essentiel est de trouver du soutien ;)

    3
    Mercredi 18 Mai 2016 à 08:20
    Moi aussi la dépression me faisait peur, et après avoir vécu toutes les horreurs que j'ai vécu avec le père de loulou, je me disais qu'ayant eu le courage de le quitter, j'étais assez forte pour passer au travers de la dépression. Sauf qu'aujourd'hui je suis encore en arrêt... J'ai fait un burn out, et ça m'est tombé dessus sans que je vois le truc venir.
    Ca a commencé à cause d'une dispute avec le papa, j'ai eu des insomnies avec des cauchemars ignobles le peu de fois ou je dormais, je me suis endormie au volant (heureusement j'ai fini dans un champs sans blesser personne). C'est la que je suis aller voir mon médecin,il a dit que c'était un syndrome post traumatique tardif et ma arrêté avec traitement pour dodo. Et ensuite j'ai eu des crises d'agoraphobie... super handicapant quand tu dois conduire ton loulou tous les jours à lecole^^
    Je pense que la dépression est quelque chose de très complexe et fourbe! Ça te tombe dessus sans crier gare.
    Désolé pour le pavé lol biz
      • Mercredi 18 Mai 2016 à 20:32

        Pas grave pour le pavé ;) et oui c'est très handicapant la dépression j'espère qu'un jour tu iras mieux biz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :